Atelier de lancement du Projet UNECA à Thies
LNRPV ISRAa lnrpv

Atelier de lancement du Projet UNECA à Thies

uneca-lnprvLe jeudi 07 et le vendredi 08 juin 2016 à Thiès à l’Hôtel Lat Dior, s’est tenu l’atelier ci-dessus. L’ISRA, la DGPRE, la DBRLA et la DEEC, dans un contexte de changements climatiques que les populations vivent au quotidien sont allés chercher des ressources additionnelles pour une meilleure collaboration dans leur stratégie de riposte auprès de la Commission Economique de l’Afrique de l’Ouest, à travers le Centre Africain pour la politique en matière de climat. C’est ainsi que M. Diogomaye du MEV, présidant la séance a donné la parole à  l’ouverture de l’atelier a M. Antoine du COMNACC, qui dans sa note introductive, a souligné l’importance des quatre (4) composantes, mises en œuvre. Passsant le témoin à Mme Aida Dieng NIANG, Représentante de l’ANACIM et de la Directrice de la Météorologie, cette dernière prononçant ses mots de remerciements et a précisé que c’est un projet qui procurera des données disponibles.

 

A cet effet il y aura optimisation des réseaux d’observations, pour l’amélioration de la qualité des services et produits. Par conséquent des échanges fructueux entre les différentes structures. Ensuite, il échoit à Dr El hadji TRAORE, Directeur Scientifique de l’ISRA, qui dans son allocution d’usage a montré comment adapter les changements climatiques (cc) et les rendre résilients, dans une double définition c’est-à-dire i) produire plus et ii) produire mieux. Les services techniques ont à jouer un rôle primordial, dans une attaque pluridisciplinaire et pluri institutionnelle. Notre institution l’ISRA, à travers le LNRPV coordonne ce projet avec les trois (3) autres structures.

L’objectif, c’est la gestion des eaux de ruissellement, amener les communautés dans les zones à digues anti sel, à mieux valoriser les eaux de ruissellement, assurer l’exploitation durable des eaux, avec les meilleures pratiques. Nous réaffirmons l’engagement de l’ISRA, pour le succès de ce projet.

Dans une note d’exhortation, nous sommes tenus de nous adapter aux (cc), pour ne pas disparaitre, ayant vu que nous en  avons les capacités. Une attention particulière sera portée sur les résultats des conclusions de ces travaux qui auront un succès certain. M. Diogomaye DIENG se dit très honoré de présider cet atelier sur l’UNECA, car le Sénégal est vulnérable à ses  paramètres climatiques incertains : raréfaction des réseaux en eaux, modification des milieux naturels. A cela s’ajoutent les effets indésirables: inondation, sécheresse, etc. Il est alors nécessaire de mettre en évidence un système d’alerte. Pour y arriver : i) les prévisions, mais ayant des défis à relever et des problèmes se posent au niveau des stratégies ; ii) le manque de données ; iii) la mise en place d’un cadre stratégique pour l’intervention d’un MDP  au niveau des acteurs de la base, sur les informations des données climatiques et scientifiques. Pour répondre à ces défis qui sont urgents pour les décideurs, il a été arrêté  dans le projet un renforcement de capacité des acteurs dans leur programme de développement, financé par la Commission Economique sur trois (3) ans, pour l’ANACIM, l’ISRA, la DBRLA et la DEEC. Il s’agit d’un programme transversal, créant un cadre d’intervention universitaire, s’articulant en quatre (4) composantes présentes dans les interventions. C’est au niveau du PANA que se déroulera ce renforcement des capacités des acteurs. Il y aura un appui sur les aménagements des points hydro-agricoles dans le Bassin Arachidier, ainsi que dans le secteur du littoral en protection. Les collectivités locales interviendront dans les COMNACC et les COMREC. La réalisation des objectifs de l’UNECA sera déterminante pour le PSE, la preuve vous venez de diverses régions, traduisant ainsi l’harmonie des collaborations. J’apprécie cette attitude, montrant à travers le monde,  votre place de leadership : l’ANACIM, l’ISRA, la DBRLA et la DEEC à travers le Centre  Africain pour le Développement (CED). Ainsi, je déclare ouvert l’atelier de validation des sites d’intervention et le lancement du Projet UNECA à l’hôtel Lat Dior de Thiès.